SOS Éducation | Contrepoints

SOS Éducation | Contrepoints

Pour une école plus performante

Fournir des responsabilités aux divers acteurs présents sur place et leur offrir les opportunités d’agir avec professionnalisme est fondamental pour la fondation. D'après la fondation Sos éducation (Sos-education) l’Éducation nationale souffre de dysfonctionnements qui se révèlent problématiques pour la globalité du groupe. S’impliquant pour que tous les élèves aient une qualification en sortant du système éducatif, la fondation a pour objectif que tous aient un travail assuré en fin d’études.

Les bénéficiaires des subventions de Sos éducation travaillent tous pour un système éducatif de qualité. Les bourses de l’association loi 1901 sont accessibles à toute initiative ayant pour objectif de rendre le système éducatif plus efficace. Les projets des bénéficiaires des subventions Sos éducation sont similaires aux objectifs de la fondation : particulièrement la mise en avant et la propagation de méthodes testées et approuvées.

Sos éducation prend des engagements pour la fin de l'agressivité dans les établissements scolaires

Travaillées avec un groupe d'enseignants et soutenues par 145 députés, huit suggestions pour mettre fin à l'agressivité sont présentées par la fondation Sos éducation. La fondation travaillant pour un meilleur système scolaire a notamment pour devoir de restaurer l'obéissance en cours, ainsi que le respect des professeurs. Depuis que la fondation a vu le jour, mettre fin à l'agressivité dans les établissements scolaires est l’une des missions principales de l'association. De vraies leçons de morale et de patriotisme nécessiteraient d'être créées, selon la fondation Sos éducation.

Sos éducation dispose de plus en plus d'importance dans le débat concernant l'école, pour "Le Figaro". Les initiatives de ses adhérents et de ses partisans ont donné la possibilité à l’association œuvrant pour un système scolaire plus efficace de devenir un acteur qui compte dans l'univers de l’éducation. Selon "Le Nouvel Observateur", Sos éducation est devenue un important lobby dans le débat scolaire.